Le Café du Musée Jacquemart-André : à la table des collectionneurs

Coup de cœur garanti pour ce café installé dans l’ancienne Salle à manger du couple formé par Nélie Jacquemart et Edouard André, de riches collectionneurs de la fin du XIXe siècle. Entre 1869 et 1876, ils ont fait édifier, au bord du boulevard Haussmann tout juste tracé, un somptueux hôtel particulier, dédié à accueillir de grandes réceptions et à abriter leur collection d’art très réputée. Leur demeure, léguée comme les œuvres d’art à l’Institut de France à leur mort, a été ouverte au public dès 1913 sous le nom de « Musée Jacquemart-André ».

Les deux fonctions premières, de réception mondaine et de présentation de la collection, sont encore visibles lorsque l’on s’arrête dans la Salle à manger : au mur, des tapisseries anciennes racontent l’histoire d’Achille, tandis qu’au plafond est installée l’une des deux superbes fresques de Tiepolo achetées en Italie et remontées à Paris par le couple. Dommage que cette fresque, représentant « La Renommée annonçant l’arrivée du roi Henri III », soit très mal mise en valeur : peu éclairée, mal entretenue, on ne profite guère du merveilleux effet de trompe l’œil qu’elle produit.

Dans ce décor luxueux, mais un peu chargé, le café propose des déjeuners légers : à la carte, un plat du jour à la carte, une quiche-salade et quelques belles salades qui portent toutes un nom lié au musée – la Nélie (petits pois, haricots verts, mini pâtissons, navets, betterave Chioggia) ou encore la Vigée-Lebrun (saumon fumé mariné, tarama et pommes de terre sur lit de salades mêlées), ou encore la très surprenante Botticelli (cheveux d’ange aux écrevisse et gambas, choux chinois et pousses de soja, coriandre) semblent intéressantes. Nous avons opté pour le plat du jour qui portait lui aussi un nom d’artiste : un ragú à l’italienne, sur lit de trofie, baptisé Cavalazzo, accompagné d’un verre de chianti et suivi d’un café gourmand fort copieux. La prochaine fois, il faudra essayer le brunch dominical, très réputé ! Qu’on se le dise…


/
Café du Musée Jacquemart-André, 135 boulevard Haussmann, Paris 8e. Site internet

 

Laisser un commentaire