#Cozy : Le Salon de thé de la Halle Saint Pierre (Paris)

Voici le quatrième article de la mini-série d’hiver #cozy : après La Monnaie de Paris, la Fondation du Doute de Blois et la Maison de l’histoire européenne, direction Montmartre. Bonne lecture !

Vue sur les pentes de Montmartre

A deux pas du Sacré-Cœur, sur les pentes de Montmartre, la Halle Saint-Pierre est un lieu extraordinaire. En 1995, l’exposition « Art Brut et Compagnie, la face cachée de l’art contemporain », réunissant les cinq collections francophones majeures d’art brut et singulier, a ouvert une série d’expositions (4 à 5 par an) souvent remarquables dans cet ancien marché reconverti en espace culturel. Son architecture proche des Halles de Baltard, dégageant de larges espaces intérieurs scandés par de fins piliers, a été heureusement conservée et rénovée.

Entre deux piliers, service au bar
Tea time au milieu de l’exposition

A la fois musée (présentant des expositions autour des marges de l’art, art naïf, outsider art, mais aussi arts lointains), librairie (des plus sympathiques) et café, c’est un lieu où il est toujours agréable de passer quelques heures, en particulier par un après-midi froid et humide, loin du brouhaha touristique des rues voisines. On y vient surtout en voisins. L’ambiance cosy tient à la fois aux jeux de lumières et aux spécialités du café, notamment plusieurs chocolats chauds, capuccinos et autres infusions un peu étranges.
J’ai savouré un thé vert sencha de Chine et une part de cake à la bergamote. Avec un bon livre, ou entre amis, l’heure du thé y est assurément le meilleur moment.

Saveurs d’Asie: thé sencha et bergamote

/
Salon de thé, Halle Saint-Pierre, Paris 18e. Site internet

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :