Le Café du Palais, au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris

Le Café doit son nom au lieu qui l’abrite ainsi que le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium tropical : le Palais de la Porte dorée, édifié à l’occasion de l’Exposition coloniale de 1931. Les anciens Salons de réception du Maréchal Liautey et du Ministre des Colonies témoignent encore, tout au bout du hall d’honneur, de ce passé.

Un bar ouvert sur l’espace de déambulation

C’est justement sur un côté de ce hall majestueux qu’est installé le Café du Palais, ce qui présente bien plus d’inconvénients que d’avantages : le café est particulièrement bruyant, parcouru de courants d’air glacé, et beaucoup trop passant, notamment à l’heure du goûter lorsque les familles cherchent un espace où restaurer les plus jeunes. En été, il est possible de s’installer sous le péristyle extérieur, dont les banquettes ont l’air très confortables…

Tea time

Le Café est tenu par la Table de Cana, un traiteur de la région parisienne engagé en faveur de la (ré)insertion sociale de ses employés. La carte est sympathique, quoique limitée à des boissons chaudes et fraîches et à quelques en-cas. A l’heure du thé, nous y avons pris un café au lait et un thé Mariage frères : mais avec les courants d’air, les boissons ne sont pas restées chaudes très longtemps.

/
Café du Palais, Palais de la Porte Dorée, Paris 12e. Site internet.

Related Post

Laisser un commentaire