Hana Bento au Jeu de Paume : le Japon s’invite aux Tuileries

Surprenant : le nouveau gérant du café du Jeu de Paume à Paris, un lieu spécialisé dans la photographie contemporaine, est une chaîne de restauration japonaise, Hana Bento. Dès l’entrée du musée, la signalétique « zen » invite le visiteur à s’arrêter quelques instants au « Petit Café ».

Une signalétique claire
Teryaki et thé fumant

A l’exception d’un mur lumineux couvert d’affiches d’expositions passées, le Café n’a aucun lien ni avec le Musée, ni avec la photographie. On a plutôt l’impression d’accéder à une petite enclave japonisante, nettement séparée du reste du lieu et quasi aveugle, à l’exception de petites fenêtres carrées donnant sur les Tuileries. Le menu (spécialités japonaises sucrées et salées, pour le déjeuner et à l’heure du thé) séduit les jeunes Parisiennes amatrices d’art contemporain ; parmi celles-ci, des mères de famille qui installent leurs enfants dans d’accueillantes chaises hautes et les initient au Poke Bowl et autres Udons… Côté bar, l’ambiance est sympathique et conviviale ; on invite néanmoins les clients à se servir eux-mêmes dans une grande armoire réfrigérée qui ressemble à celles que l’on trouve dans les nombreux écolo-fast-foods et autres prêt-à-manger.

La salle de restauration
Servez-vous !

Après avoir visité l’exposition consacrée à Dorothea Lange, j’ai déjeuné d’un poulet teryaki (assez quelconque), accompagné d’un thé japonais excellent, un ichibancha de la marque Mina. Le must pour se réchauffer avant d’arpenter les allées glaciales du Jardin des Tuileries…

Related Post

Laisser un commentaire