Mub’Art à Gand : dans les entrailles du musée

C’est un escalier très sombre qui permet d’accéder, depuis l’entrée du musée des Beaux-arts de Gand, au restaurant le Mub’art situé au sous-sol et récemment rénové. La salle du restaurant, elle aussi, est particulièrement peu lumineuse : banquettes noires, tables noires, décoration rouge sang sur des murs taupe. Heureusement que les très nombreux (et bruyants) convives, en ce jeudi midi d’hiver, mettaient de la vie dans ce lieu qui, sinon, doit être assez glacial !

Ambiance un peu… ténébreuse

Difficile, donc, de trouver une petite table à l’heure du déjeuner, tant de nombreux visiteurs – tous seniors – individuels ou en groupe avaient comme moi choisi la facilité pour déjeuner après avoir découvert les chefs-d’œuvre mondialement connus du musée juste au-dessus, signés Jérôme Bosch, Pierre Paul Rubens et Anthony van Dyck, les maîtres de la peinture flamande. Difficile, pour eux comme pour moi, de faire un choix dans une carte assez fournie, exclusivement rédigée en néerlandais. Je l’ai pris comme un défi, et une invitation à goûter une spécialité locale : Burger flamand (pain d’épice, viande marinée à la bière, sauce maroilles) ou ragoût gantois (viande de bœuf aux petits oignons cuite en cassolette avec sa sauce à la bière) ? C’est le second, le Stovenj Gentse en Version Originale, qui l’a emporté : excellent choix, car je me suis régalée ! Les frites n’étaient pas mal non plus…

Stovenj Gentse (ragoût gantois)

Le Mub’art est donc le lieu idéal pour un déjeuner un peu chic et animé – le quartier du Musée n’est pas très commerçant – qui propose des spécialités locales assez onéreuses (compter 20 euros pour un plat) mais très savoureuses. Il est également ouvert le soir en fin de semaine : l’ambiance doit y être un peu différente…

/
Mub’art, Musée des Beaux-Arts, Fernand Scribedreef 1, Gand (Gent). Site internet.

Related Post

2 commentaires

Laisser un commentaire